Les écoles publiques de New York organiseront des cours à distance pour la neige

Les écoles publiques de la ville de New York donneront des cours à distance mardi, a annoncé le maire Eric Adams sur les réseaux sociaux, alors que la région métropolitaine se prépare à ce qui pourrait être sa plus importante chute de neige depuis plus de deux ans.

Une tempête hivernale devrait couvrir certaines parties du nord-est de lundi soir à mardi, avec jusqu’à deux pouces de neige par heure dans certaines régions. Cinq à huit pouces sont attendus à New York et à Long Island, et pourraient perturber considérablement les déplacements du matin.

Depuis que les écoles ont fermé leurs portes au début de la pandémie de coronavirus et ont été transférées dans des classes éloignées, de nombreux districts, dont New York – le plus grand du pays – ont prévu de renoncer à la tradition d’annuler les cours en réponse aux fortes chutes de neige. Ainsi, mardi, plus de 900 000 étudiants de New York passeront à l’apprentissage virtuel dans le cadre de la première expérience du système avec un jour de neige à distance depuis la réouverture complète des écoles.

La décision d’organiser les cours en ligne a été annoncée lundi peu après 10 heures du matin, quelques heures avant que la neige ne commence à tomber sur la ville. Le maire Adams a déjà fait l’objet de vives critiques pour la lenteur des communications avant les intempéries.

Lors d’une violente tempête de pluie en septembre, la décision de l’administration de maintenir les écoles ouvertes a été critiquée après que quelque 150 écoles ont été inondées et qu’une d’entre elles a été évacuée. De nombreux étudiants sont arrivés trempés à leur premier cours et ont été précipités vers les étages supérieurs pour éviter les eaux de crue. Le maire Adams avait alors défendu la décision de maintenir les écoles ouvertes.

Le système scolaire avait déjà organisé des cours à distance pour certains élèves plus âgés en juin, lorsque la fumée des incendies de forêt avait détérioré la qualité de l’air. Mais la majorité des enfants devaient déjà partir.

Mardi, la neige constituera un test important de la préparation du système à l’apprentissage virtuel à la suite de la pandémie. Les écoles new-yorkaises accueillent désormais plus de 30 000 élèves migrants qui n’ont jamais appris à distance dans la ville, en plus de nombreux autres enfants vulnérables qui ne disposent peut-être pas d’un service Internet fiable.

La décision de maintenir les écoles ouvertes – ou de les fermer – suscite inévitablement critiques et éloges. Seuls 11 jours de neige ont été annoncés entre 1978 et 2013. Mais le maire Bill de Blasio a annulé l’école à cause de la neige à sept reprises au cours de ses cinq premières années de mandat.

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*