Jon Stewart revient en forme dans « The Daily Show »

Stewart, qui a reçu un accueil chaleureux de la part du public du studio, a abordé l’état de l’élection présidentielle, en mettant l’accent sur la différence entre le président Biden et l’ancien président Donald Trump, qui sont tous deux confrontés à des questions sur leur âge et leur capacité à diriger. Les neuf prochains mois, a déclaré Stewart, « ils vont être nuls ».

« Écoutez, Joe Biden n’est pas Donald Trump. Il n’a pas été inculpé autant de fois, il n’a pas dirigé autant d’entreprises frauduleuses, il n’a pas été reconnu coupable lors d’un procès civil pour agression sexuelle, il n’a pas été condamné à payer pour diffamation, à la dissolution de ses associations caritatives ou à une peine de prison. (explétif) tonne de cols bleus qu’il a embauchés. -JON STEWART

« Nous ne disons pas qu’aucun des deux hommes n’est dynamique, productif ou même capable, mais ils repoussent tous les deux les limites de leur capacité à accomplir le travail le plus difficile au monde. Ce qui est fou, c’est de penser que c’est nous, en tant qu’électeurs, qui devons faire taire les inquiétudes et les critiques. C’est le rôle des candidats d’apaiser les inquiétudes, et non celui des électeurs de ne pas en parler.» -JON STEWART

“J’ai appris une chose au cours de ces neuf dernières années, et j’ai été au mieux désinvolte et probablement au pire dédaigneux à ce sujet : le travail visant à faire en sorte que ce monde ressemble à celui dans lequel vous préféreriez vivre est un seau à lunch. (explétif) travail, jour après jour, où des milliers de personnes engagées, anonymes, intelligentes et dévouées frappent à huis clos et ramassent ceux qui sont tombés et travaillent sur des problèmes jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat positif, et même dans ce cas, doivent rester en poste pour s’assurer que ce résultat est valable. Donc, la bonne nouvelle est que je ne dis pas que vous n’avez pas à vous soucier de savoir qui remportera les élections. Je dis que vous devez vous soucier de chaque jour avant et de chaque jour après, pour toujours. Mais le côté positif, c’est qu’on me dit qu’à un moment donné, le soleil manquera d’hydrogène. -JON STEWART

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*