Hind Rajab, un enfant de 6 ans disparu, retrouvé mort à Gaza, selon un groupe humanitaire

Une fillette palestinienne de 6 ans et les deux sauveteurs partis à sa recherche il y a près de deux semaines ont été retrouvés morts samedi, a annoncé le Croissant-Rouge palestinien, mettant fin à une tentative désespérée de découvrir leur sort.

Deux sauveteurs du Croissant-Rouge ont été envoyés dans une ambulance dans la soirée du 29 janvier pour retrouver Hind Rajab, qui serait coincée dans un véhicule dans la ville de Gaza avec six membres de sa famille morts. Le groupe humanitaire a déclaré qu’ils avaient été tués par des tirs israéliens.

Un communiqué du Croissant-Rouge a accusé samedi les forces israéliennes d’avoir bombardé l’ambulance alors qu’elle arrivait « à quelques mètres du véhicule contenant l’enfant Hind piégé », tuant les deux sauveteurs à l’intérieur. Cela s’est produit « malgré une coordination préalable » entre le Croissant-Rouge et l’armée israélienne.

Le Croissant-Rouge a partagé une image du ambulance carbonisée et presque méconnaissable sur les réseaux sociaux.

Ni le Croissant-Rouge ni les membres de la famille de Hind qui se trouvaient dans la zone au moment de l’arrivée de l’ambulance le 29 janvier n’ont signalé de combats entre les forces israéliennes et les Palestiniens armés, bien que cela n’ait pas pu être vérifié de manière indépendante.

L’armée israélienne n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires sur les allégations du Croissant-Rouge. L’armée a déclaré la semaine dernière qu’elle n’était pas au courant de l’incident.

Une porte-parole du Croissant-Rouge a déclaré que la famille de la jeune fille avait découvert les corps de leurs proches et de l’équipe de l’ambulance. On ne sait pas immédiatement comment Hind est mort.

Depuis la disparition des sauveteurs, la Croix-Rouge a publié une série de messages désespérés, essayant d’attirer l’attention sur la situation déchirante.

Les recherches ont été entravées par la présence continue des forces israéliennes dans la zone, rendant trop dangereux l’envoi de secouristes supplémentaires sur les lieux, selon le Croissant-Rouge.

Les bombardements aériens et l’invasion terrestre de Gaza par Israël ont fait plus de 27 000 morts à Gaza au cours des quatre derniers mois, selon les autorités sanitaires du territoire. Plus de 12 000 des morts sont des enfants, selon les autorités de Gaza.

L’agence des Nations Unies pour l’enfance, l’Unicef, a déclaré vendredi que plus de 600 000 enfants et leurs familles ont été déplacés vers la ville de Rafah, au sud de Gaza.

La guerre d’Israël à Gaza a commencé après que le Hamas a lancé une attaque transfrontalière contre Israël qui, selon les autorités israéliennes, a tué environ 1 200 personnes.

Les deux membres de l’équipe d’ambulance, Yousef Zeino et Ahmed al Madhoun, ont été envoyés après qu’un répartiteur du Croissant-Rouge ait passé trois heures au téléphone pour tenter de consoler Hind alors qu’elle était coincée dans la voiture.

Le Croissant-Rouge a déclaré avoir coordonné les mouvements de l’ambulance avec l’armée israélienne. Une coordination similaire est assurée par d’autres organisations humanitaires opérant à Gaza, y compris les agences des Nations Unies.

Certains groupes humanitaires ont signalé que des convois avaient essuyé des tirs.

Les deux sauveteurs ont confirmé être arrivés sur les lieux du véhicule dans la ville de Gaza, dans le quartier de Tal al-Hawa, vers 18 heures le 29 janvier. Le Croissant-Rouge a ensuite perdu le contact avec eux et n’a plus eu de leurs nouvelles depuis.

Les chars et les forces militaires israéliennes sont restés à proximité, empêchant le Croissant-Rouge d’envoyer d’autres sauveteurs sur les lieux, a indiqué l’organisation humanitaire.

Après le retrait des chars, la famille de Hind s’est rendue sur place et a constaté qu’elle était morte dans le véhicule et que l’ambulance du Croissant-Rouge avait été touchée, avec les deux sauveteurs morts à l’intérieur, a déclaré Nebal Farsakh, porte-parole du Croissant-Rouge. Elle a ajouté que la famille avait prévenu le Croissant-Rouge et leur avait envoyé des photos.

« Que dire à la maman de Hind, 6 ans ? Que pouvons-nous dire aux familles de nos collègues disparus Youssef Zeino et Ahmed al-Madhoon ? la finale du Croissant Rouge poste sur l’affaire a été déclaré vendredi, avant que le groupe ne reçoive la confirmation qu’ils étaient tous morts.

« Chaque jour, au cours des 11 derniers jours, ils ont enduré une incertitude déchirante quant à l’endroit où se trouvent leurs proches. Leur souffrance nous rend plus déterminés à découvrir ce qui s’est passé. Nous devons apprendre la vérité.

Rawan Cheikh Ahmad rapports contribués.

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*