Des inondations inondent le Kenya, tuant au moins 32 personnes et déplaçant des milliers de personnes

Des jours de pluies torrentielles ont frappé certaines régions du Kenya, faisant au moins 32 morts, 15 blessés et plus de 40 000 personnes déplacées, selon les autorités. Les inondations ont tué près de 1 000 animaux de ferme et détruit des milliers d’acres de cultures, et de nouvelles pluies sont attendues dans tout le pays dans les prochains jours.

Les pluies ont commencé en mars lors de ce que l’on appelle dans le pays les « longues pluies », mais se sont intensifiées au cours de la semaine dernière, selon le département météorologique du Kenya.

Plus de 30 000 personnes ont été déplacées dans la capitale, Nairobi, où les pluies les plus fortes sont tombées, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires. Mardi, 18 personnes y ont été bloquées puis secourues, dont sept enfants, a indiqué la Croix-Rouge du Kenya.

Edwin Sifuna, le sénateur du comté de Nairobi, a déclaré le réseaux sociaux que le gouvernement local était « clairement débordé » et il a appelé le gouvernement fédéral à l’aide.

« La situation à Nairobi a atteint des niveaux extrêmes », a-t-il écrit dans un article comprenant une vidéo de personnes bloquées sur des toits entourés par les eaux de crue.

Kithure Kindiki, secrétaire de cabinet du ministère de l’Intérieur, a déclaré dans un message sur les réseaux sociaux Jeudi, plusieurs agences gouvernementales ont lancé une opération conjointe pour aider les victimes, procéder à des secours et évacuer ceux qui restent en danger.

Les fortes pluies de mercredi ont contraint Kenya Railways à suspendre les services de trains de banlieue. La Kenya Urban Roads Authority a également partiellement fermé quatre routes principales de Nairobi et a mis en garde contre de fortes inondations le long de plusieurs autoroutes majeures de la capitale et de la ville côtière de Mombasa.

Les pluies ne devraient pas s’atténuer au cours des prochains jours, selon le Département météorologique du Kenya, qui prévoyait des pluies pour certaines parties du pays, dont Nairobi, jusqu’à lundi. L’agence a également mis en garde contre une forte probabilité d’apparition de maladies telles que le paludisme et la diarrhée dans certaines régions.

Les dernières averses surviennent quelques mois seulement après que des pluies torrentielles et des inondations ont tué des dizaines de personnes et déplacé des milliers d’autres dans tout le pays.

Voici des photos de l’inondation :

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*