Comment Wayne LaPierre a dépensé l’argent de la NRA : armes et cadeaux

L’affaire intentée par le procureur général de New York, Letitia James, contre la National Rifle Association visait à montrer comment elle utilisait les dons des propriétaires d’armes à travers le pays pour payer les produits de luxe et les voyages exotiques de ses dirigeants.

Son chef, Wayne LaPierre, était le visage d’une résistance obstinée à la réglementation sur les armes à feu. Il a plaidé en faveur des droits illimités du deuxième amendement et de l’autonomie offerte par la puissance de feu. Cependant, dans les coulisses, M. LaPierre avait le goût de la belle vie, dépensant l’argent du groupe dans des produits de luxe comme des vacances aux Bahamas.

Mais ces voyages étaient loin d’être les dépenses les plus somptueuses ou les plus extravagantes. Voici quelques-uns des cas les plus notables de dépenses inappropriées pour lesquels il a été reconnu responsable vendredi, selon les preuves et les témoignages.

VÊTEMENTS: Entre 2004 et 2017, M. LaPierre a dépensé près de 275 000 $ en costumes dans une boutique de luxe de Beverly Hills, Zegna. M. LaPierre a déclaré qu’il les avait achetés sur la recommandation d’un entrepreneur de la NRA qui « détestait mes vêtements ». M. LaPierre avait soutenu que les costumes n’étaient que des « costumes que je portais à la télévision », bien qu’ils soient extrêmement chers.

NOURRITURE ITALIENNE: M. LaPierre a témoigné qu’il ne buvait pas et ne fumait pas, mais il savait certainement comment payer une note : Pendant 15 jours en juin 2016, la NRA a dépensé 5 398,18 $ au restaurant Landini Brothers, communément appelé Landini’s par le accusés, un restaurant italien à Alexandria, en Virginie. Malgré cela, M. LaPierre n’a apparemment pas passé un bon moment. «Je détestais ce bar à cigares», dit-il.

VOYAGE: M. LaPierre a dépensé près de 250 000 $ en vols à travers le monde, notamment en Italie, à Budapest, aux Bahamas et dans la plus grande petite ville du monde : Reno, Nevada. Ses vacances payées par la NRA semblaient également luxuriantes. Il a dépensé 107 620 $ pour des vacances aux Bahamas en 2016, où il a séjourné sur un superyacht doté d’un chef personnel et d’une motomarine.

CADEAUX: M. LaPierre a été généreux, facturant à l’organisation un certain nombre de cadeaux coûteux, dont un sac à main de 1 260 $ et 860 $ en chandeliers de Bergdorf Goodman. Il y avait aussi du matériel de fitness, dont environ 400 $ en Fitbits pour les amis et la famille.

CONTRÔLE DES INSECTES: Après avoir remarqué que son personnel de sécurité se faisait dévorer vif, M. LaPierre a dépensé 810 $ pour un kit anti-moustique pour sa maison en 2017. « Les agents de sécurité seraient là toute la nuit », a-t-il déclaré.

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*