Columbia demande au NYPD de rester sur le campus jusqu’à la mi-mai

L’Université de Columbia a demandé mardi dans une lettre au département de police de New York de dégager un bâtiment occupé par des manifestants et des campements pro-palestiniens, et a demandé que la police reste sur le campus au moins jusqu’au 17 mai, après le début des travaux.

Le président Nemak Shafit a demandé l’aide du NYPD dans une lettre qui a été publiée après que la police est entrée dans Hamilton Hall et a arrêté les manifestants qui occupaient le bâtiment tôt mardi. Le démarrage de Columbia est actuellement prévu pour le 15 mai.

Tard dans la soirée, des dizaines de policiers étaient arrivés, ont grimpé par les fenêtres du campus et ont arrêté des manifestants qui occupaient un bâtiment depuis mardi matin. Une grande partie du campus a été vidée de ses habitants, même si des dizaines de manifestants scandaient toujours devant ses portes.

Le Dr Shafik a déclaré dans la lettre que « la prise de contrôle de Hamilton Hall et le maintien des campements soulèvent de graves problèmes de sécurité pour les personnes impliquées et pour l’ensemble de la communauté », ajoutant que « ces activités sont devenues un aimant pour les manifestants devant nos portes, ce qui crée un risque important ». sur notre campus et perturbe la capacité de l’Université à poursuivre ses opérations normales.

La décision prise au début du mois d’amener la police sur le campus pour nettoyer une tente de protestation a suscité de vives critiques de la part de certains étudiants et professeurs. Mais le Dr Shafik a déclaré mardi qu’elle n’avait « pas le choix ».

« Avec le soutien des administrateurs de l’Université, j’ai déterminé que l’occupation du bâtiment, les campements et les perturbations associées posent un danger clair et actuel pour les personnes, les biens et le fonctionnement substantiel de l’Université et nécessitent le recours à une autorité d’urgence pour protéger. les personnes et les biens », a-t-elle écrit.

Elle a poursuivi : « Avec le plus grand regret, nous demandons l’aide de la police de New York pour évacuer tous les individus de Hamilton Hall et de tous les campements du campus. »

Dans la lettre, le Dr Shafik a déclaré que tôt le matin du 30 avril, un groupe d’individus est entré dans Hamilton Hall « dans le but d’occuper le bâtiment » et que, même si le bâtiment était fermé au moment où les étudiants sont entrés, un individu s’est caché. dans le bâtiment jusqu’à sa fermeture et laisser entrer les autres.

“Nous pensons que même si le groupe qui est entré par effraction dans le bâtiment comprenait des étudiants, il est dirigé par des individus qui ne sont pas affiliés à l’université”, a déclaré le président de l’université. “Les individus qui ont occupé Hamilton Hall ont vandalisé la propriété de l’Université et sont entrés sans autorisation.”

Le Dr Shafik a également mentionné le campement permanent sur la pelouse ouest du campus de Morningside Heights, qui s’y trouve depuis le 19 avril, ainsi qu’un campement supplémentaire apparu lundi soir.

“Après plus d’une semaine de discussions avec les représentants du groupe engagé dans le campement de West Lawn, nous sommes arrivés à une impasse dimanche 28 avril”, a-t-elle déclaré. “Le groupe a été informé qu’il n’est pas autorisé à occuper des espaces sur le campus, qu’il viole les règles et politiques de l’Université et qu’il doit se disperser.”

Elle a déclaré que tous les étudiants universitaires du campement de West Lawn ont été informés lundi matin qu’ils seraient suspendus s’ils ne se dispersaient pas avant 14 heures ce jour-là et que la participation à d’autres campements du campus était interdite. Les étudiants encore présents dans les campements sont suspendus, a-t-elle précisé.

Dans la lettre, le Dr Shafik a ajouté qu’elle avait demandé que le service de police « maintienne une présence sur le campus au moins jusqu’au 17 mai 2024 pour maintenir l’ordre et garantir que les campements ne soient pas rétablis ».

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*