Avis | Trump ruine financièrement le Parti républicain

Désormais, avec M. Trump comme candidat de facto, certains grands donateurs vont se boucher le nez et commencer à payer leurs hommages. Mais comment construire un parti fort quand au moins une partie de votre argent est consacrée aux factures juridiques époustouflantes du candidat ? Être inculpé à plusieurs reprises coûte beaucoup d’argent (plus de 100 millions de dollars et ce n’est pas fini dans son cas). L’ancien président a jusqu’à présent évité de payer ces dépenses avec son propre argent – ​​les frais de justice sont pour les nuls ! – s’appuyant plutôt sur les dons de ses fans sur des comptes liés à ses mensonges de fraude électorale de 2020. Mais ces comptes se tarissent. Il faut trouver de nouvelles sources de revenus. Quelqu’un a-t-il besoin d’une Bible à 59,99 $ ?

Lorsqu’on lui a demandé le mois dernier si elle pensait que les électeurs républicains soutiendraient le Comité national républicain pour payer les frais juridiques de M. Trump, Lara Trump, qui sera bientôt coprésidente du comité, a répondu : « Absolument ». Je veux dire, qu’est-ce qu’une bonne belle-fille est censée dire d’autre ? Pourtant, cette possibilité a suffisamment fait sourciller les donateurs pour qu’un autre laquais de Trump, Chris LaCivita, qui supervise désormais les opérations du RNC, ait juré que les fonds du comité ne seraient pas utilisés à de telles fins.

Sauf! Cela n’exclut pas des arrangements glissants comme celui de l’invitation à une collecte de fonds le 6 avril organisée à Palm Beach, en Floride, par le comité Trump 47, l’effort de collecte de fonds de la campagne Trump et des participants individuels du RNC. peut contribuer jusqu’à 814 600 $, les dons étant répartis en conséquence : les premiers 6 600 $, le maximum autorisé par la loi fédérale, iront dans les coffres de la campagne de M. Trump. Les 5 000 $ suivants (encore une fois, la limite légale) seront versés au Save America PAC, qui est le principal véhicule utilisé pour payer les frais juridiques de M. Trump. La prochaine tranche, à hauteur de 413 000 dollars, ira au RNC, qui, comme indiqué, a effectivement été transformé en une filiale de la famille Trump. Tout ce qui restera reviendra aux comités du parti dans différents États.

Donc à revoir : en vertu du nouvel accord de collecte de fonds, l’entité qui gère les frais juridiques de M. Trump prend sa bouchée avant que les comités du parti ne reçoivent un centime. Ça sent à peu près bon.

Comme vous pouvez l’imaginer, il existe de meilleurs endroits où cet argent pourrait aller pour aider les Républicains au cours de ce cycle électoral. Plusieurs États partis ont été en proie à des difficultés financières, notamment en Arizona, au Michigan et en Géorgie – des États en conflit qui pourraient facilement décider non seulement de la course à la présidentielle, mais également du contrôle du Sénat et de la Chambre. Mais du temps et de l’argent sont gaspillés dans des drames trumpiens, avec des luttes intestines entre factions, un leadership médiocre et, bien sûr, des problèmes juridiques.

https://www.ctptimes.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*